Chaque année, on célèbre nos mamans lors de la fête des Mères. C’est une grande occasion pour montrer notre amour et notre gratitude envers celle qui nous a donné la vie. À l’approche de cet événement spécial, pères de famille et enfants cherchent des cadeaux uniques pour leur faire plaisir et marquer cette journée. Mais outre les présents, les mots d’amour touchent aussi le cœur et l’esprit des mamans ! Voici un petit mot pour vous donner des idées de cadeaux mais surtout plein de citations pour écrire sur une carte de fête des mères !

Des jolies citations pour la fête des Mères

Pour la fête des Mères, offrir un joli cadeau inoubliable est une tradition de longue date. Mais au-delà des choses matérielles, le pouvoir des mots est puissant. Les mots doux qui déclarent son amour pour sa mère font beaucoup plaisir. Parfois même, ils font couler des larmes aux yeux, mais des larmes de joie et de fierté.

Des citations pleines d’amour et de fierté

Voici des citations qu’on peut offrir à une maman. Certaines ont été écrites par des célébrités et d’autres sont anonymes, mais tous témoignent de ce grand amour que l’on porte à cette personne si spéciale :

Comment oublier ma première amie, infirmière, médecin, enseignante, école. Pour toi maman, une douce pensée 

Talal Ghosn

L’avenir d’un enfant est l’œuvre de sa mère

Napoléon Bonaparte

Tout ce que je suis, ou espère, je le dois à mon ange mère

Abraham Lincoln

Une maman, c’est tellement de jolies choses. C’est cette femme qui sourit en permanence juste pour voir ses filles heureuses. Elle voue sa vie à sa famille, à ses enfants, à nous. Qui oublie tout à partir du moment où son regard se pose sur sa famille. C’est la seule personne qui pourrait se battre à mains nues pour restaurer l’honneur de son enfant. C’est aussi la femme qui encaisse quand nous nous prenons à être de mauvaise humeur, celle qui ne dira jamais rien contre ses enfants. Celle que j’aime tellement !

Maman, tu es la plus belle du monde, car tant d’amour inonde tes jolis yeux.

Henri Salvador

Maman, mon étoile, ma vie. Tu es ma force, mon courage celle qui fait de moi une bonne personne dans ce monde. Je te remercie pour tout ce que tu as fait pour moi. Même si on se voit très peu, je t’envoie tout de même mes pensées. Je t’aime maman. 

Je ne te le dis jamais, mais je te remercie de m’avoir donné la vie et de tout ce que tu fais et m’apportes au quotidien. Sans toi, je serais ruinée. Tu es tout pour moi et je t’aime éperdument. Je regrette toutes ces affreuses disputes. Tu es la femme de ma vie, celle que j’aimerai pour la vie, celle qui m’a donné goût à la vie. Maman, je t’aime.

Il n’y a aucune recette pour devenir une mère parfaite, mais il y a mille et une façons d’être une bonne mère.

Jill Churchill

 La main qui berce l’enfant est la main qui domine le monde. 

Curtis Hanson

Les hommes tiennent le monde. Les mères tiennent l’éternel qui tient le monde et les hommes

Christian Bobin

Oublie tout, sauf ta mère, elle est l’arme qui a permis ton fondement. Bonne fête maman.

Ivan Mambu

Une maman est semblable à une rose qui ne se fane jamais

Jean Gastaldi

Le seul amour sincère pur, vrai et qui dure toute la vie c’est l’amour d’une maman

Lume

Le pot de pétunias, c’est pour mon papa. Mais les gros diamants, c’est pour ma maman

Georges Milton

 L’épouse, c’est pour le bon conseil, la belle-mère, c’est pour le bon accueil, mais rien ne vaut une douce maman 

Tolstoï

 Les mères n’ont pas de rang, pas de place. Elles naissent en même temps que leurs enfants

Christian Bobin

 Une maman formidable donne toujours une grand-mère exceptionnelle

Jean Gastaldi

Maman, moi je suis ton amour, et Papa ton amoureux

Mots d’enfants

Ma mère m’a appris les bonnes manières. Et elle m’a toujours dit que vous pouvez être ou faire n’importe quoi dans la vie, tant que vous ne blessez personne et que vous êtes heureux. Ma maman est géniale. Je l’adore

Colin Farrell

La fortune oui mais encore plus important que ça, maman, tu es la plus chère.

Adama Konaté

Des poèmes chaleureux et originaux pour la fête des mères

Les jolis poèmes plaisent beaucoup aussi aux mamans. N’hésitez pas à leur partager ces quelques mots à la fois touchants et adorables.

Maman, je pense à toi,
Car tu fais tout pour moi,
C’est toi qui me soutiens
Quand j’ai un vrai chagrin

Tu m’aides à bien grandir
Et à m’épanouir
Je t’écris ce poème
Simplement pour te dire que je t’aime

Ouvre grand la fenêtre Maman
Ouvre grand
Chut ! Écoute le vent
Qui te porte un poème
Des milliers de je t’aime

Chut ! Écoute le vent
Comme un jour de printemps.
Il t’apporte un baiser
Celui de ton enfant
Bonne fête maman !

Maman
Il y a longtemps
Je n’étais pas grand
Et je t’aimais déjà maman.

Mais aujourd’hui,
J’ai bien grandi
Et je t’aime encore autant maman.
Et demain quand
Je serai géant
Je t’aimerai encore toujours maman.

Loin des yeux loin du cœur.
Ce proverbe est bien menteur
Car malgré la distance
C’est à toi que je pense.

Tu me manques maman.

Pour ma maman que j’aime
J’ai mis dans un poème
Un “a”, un “i”, un “m”
Un “e” pour dire “je t’aime”
Un “a” au chocolat
Un “i” à la chantilly

Un “m” avec de la crème
Un “e” très amoureux
Et j’ai fait un gâteau
Que nous mangerons bientôt
En récitant ce poème

Que vous préfériez les citations ou les poèmes, ce qui est sûr c’est qu’ils plairont tous aux mères.

Les origines de la fête des mères

Le fondement de la fête des Mères est l’amour maternel et éternel qui mérite d’être célébré. Contrairement aux idées reçues, cet événement n’est pas l’une des créations des professionnels du marketing. Il a de nombreuses origines. Dans la mythologie grecque, les gens avaient honoré Rhéa, la mère du dieu Zeus au printemps. En même temps, les païens avaient rendu hommage à la fertilité.

Chez les Romains, on célébrait les femmes ainsi que les mères dès le Ve siècle avant J.-C. À cette époque lointaine, cette fête était baptisée « Matraliae ». Elle était organisée en l’honneur de la déesse de l’aube et de l’enfantement : Mater Matuta. Les célébrations se déroulaient le 11 juin, à l’approche du solstice d’été.

À partir du XVIe siècle, en Angleterre, le peuple célébrait le « Mothering Sunday ». La fête était devenue une tradition. Elle consiste à donner un jour de répit aux domestiques qui travaillaient dans les riches familles anglaises. Ces femmes avaient alors l’autorisation de se rendre chez leurs familles.

En France, la célébration a lieu le dernier dimanche du mois de mai. Dans le cas où ce jour tombe à la Pentecôte, la fête aura lieu le dimanche suivant, c’est-à-dire le premier dimanche du mois de juin.

Dans d’autres pays dont les États-Unis, la Nouvelle-Zélande, et l’Allemagne, la fête est prévue le deuxième dimanche de mai.